Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Escapades coutelières

Voyage autour du monde à la découverte de couteaux d'ici et d'ailleurs

Axis Lock

Description

Inventé par Bill McHenry et Jason Williams, ce mécanisme est devenu la propriété exclusive de la marque américaine Benchmade lorsque cette dernière en déposa le brevet 1998. On retrouve l'Axis Lock sur la plupart des couteaux de ce fabricant.

Tombé dans le domaine public en 2018, ce mécanisme est désormais utilisé sous différentes appellations par de nombreuses marques américaines (SOG/XR-lock, Hogue/ABLE lock, Gerber/Pivot lock), asiatiques, tchèques (ANV/Alock) et même françaises (Tarrerias-Bonjean/"verrouillage sécurisé par axe mobile"), mais reste néanmoins étroitement associé, dans l'imaginaire collectif, à la marque américaine.

Dans ce mécanisme, un axe transversal au manche, et qui ne peut se déplacer que le long de la rainure découpée dans ce dernier, est poussé vers l'avant par une paire de ressorts en forme d'oméga dissimulés sous les plaquettes. Lorsque la lame est complètement dépliée et prend appui sur son axe de butée d'ouverture, l'axe de l'Axis Lock s'engage contre le talon et empêche toute tentative de fermeture.

Et pour illustrer ces propos, un dessin de mon fils.

Et pour illustrer ces propos, un dessin de mon fils.

La robustesse de ce mécanisme n'a pour seule limite que la solidité du manche lui-même.

Le déverrouillage se fait en tirant l'axe vers l'arrière, ce qui peut être rendu difficile par la pression exercée contre le talon de la lame et les frottements qui en découlent. Le mouvement de recul devant se faire pratiquement parallèle au plan de contact, le mécanisme donne l'impression -lorsqu'il est engagé trop vigoureusement- d'être collé.

En position fermée, l'axe de l'axis lock fait autant office de butée de fermeture que de force de maintien, grâce à la pression qu'il exerce sur le talon de la lame. Bien que ne procurant pas la même sensation de "déclic" que la détente d'un frame lock ou d'un liner lock, ce mécanisme permet néanmoins de maintenir la lame correctement fermée et d'offrir un bon agrément d'ouverture lorsqu'il est bien exécuté.

On ne s'en lasse pas.

On ne s'en lasse pas.

Avantages:
  • Verrouille véritablement la lame
  • Simple d'utilisation
  • Manipulable à une seule main en ouverture et en fermeture
  • Ambidextre
  • Libre de tout mouvement une fois le mécanisme libéré, la lame ne nécessite pas d'ergot ou de tenon pour être dépliée ou repliée
  • S'auto-ajuste avec l'usure
  • Virtuellement infaillible
  • Sans danger pour les doigts
  • N'impose aucun effort latéral à la lame et évite donc tout décentrage
  • Bon facteur récréatif
Inconvénients:
  • Il arrive parfois au mécanisme de se bloquer lorsque l'axe est engagé trop profondément
  • Son entretien est délicat en raison d'un nombre important de petits composants et de la nécessité de démonter entièrement le couteau pour les nettoyer
  • La fragilité du ressort oméga peut poser souci sur le long terme
  • Ne crée par de véritable effet de détente
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :